AMOEBA (EPA:AMEBA) - AMOÉBA PUBLIE UN NOUVEL ARTICLE SCIENTIFIQUE DANS LA REVUE MICROORGANISMS

Directive transparence : information réglementée Autres communiqués

22/05/2020 08:00

Cliquez ici pour télécharger le pdf

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

   AMOÉBA PUBLIE UN NOUVEL ARTICLE SCIENTIFIQUE DANS LA REVUE MICROORGANISMS

Chassieu (France), le 22 mai, 2020 - AMOÉBA (FR0011051598 - AMEBA), producteur
d'un biocide biologique capable d'éliminer le risque bactérien dans l'eau et
les plaies humaines, et d'un produit de biocontrôle pour la protection des
plantes, encore en phase de tests, annonce la publication d'un nouvel article
scientifique majeur (https://www.mdpi.com/2076-2607/8/5/771/pdf). Ce travail,
réalisé conjointement par l'Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée
Infection à Marseille et la société Amoéba à Chassieu, a été publié
dans la section biotechnologie de " Microorganisms ", un journal scientifique
international évalué par des pairs.

Les connaissances scientifiques sur les amibes non pathogènes étant
limitées, le séquençage du génome de l'amibe Willaertia magna C2c maky
publié en 2019 (DOI : 10.1038/s41598-019-54580-6) a permis de connaitre le
potentiel génétique(1) de l'amibe. L'analyse a porté cette fois sur le
transcriptome(2) et le protéome(3) de cette amibe quand elle est cultivée à
haut débit en bioréacteur afin de compléter les connaissances en identifiant
les gènes effectivement exprimés lors de la production de l'amibe. Ce travail
fournit des éléments essentiels sur le développement et le métabolisme de
l'amibe produite industriellement par Amoéba.
L'étude confirme deux découvertes majeures qui avaient été suggérées par
l'analyse du génome de Willaertia magna C2c maky. Tout d'abord, l'amibe
produit bien un large panel d'enzymes impliquées dans le métabolisme de
métabolites secondaires ayant une activité anti-microbienne et des protéines
associées aux mécanismes de défenses contre les autres microorganismes.
Ensuite, ces molécules sont bien exprimées dans les conditions particulières
de production d'un bioréacteur.
Ces résultats soutiennent l'efficacité de l'amibe en tant que biocide naturel
dans les eaux des tours aéroréfrigérantes et agent de biocontrôle comme
alternative aux pesticides en agriculture.
Enfin, une analyse approfondie du métabolisme énergétique apporte des pistes
pour l'optimisation des conditions de culture et donc de rendement de
production de l'amibe.

" Cet article permet de confirmer les données acquises sur le génome de
Willaertia magna C2c Maky, de commencer à aborder la compréhension du
mécanisme de son action microbicide. Les prochaines étapes consisteront à
étudier les produits non protéiques générés par cette amibe tout en
testant certaines hypothèses d'amélioration quant à l'optimisation de sa
production industrielle " déclare le Professeur Bernard LA SCOLA, responsable
de l'équipe à l'origine de ces résultats à l'IHU Méditerranée infection.

" Cet article est le 3ème publié en moins d'un an, il nous conforte dans
notre stratégie de future commercialisation de Willaertia magna C2c Maky comme
agent biocide et de biocontrôle. Nous continuons les opérations de R&D dont
les résultats feront également l'objet de nouvelles publications. " déclare
Sandrine DEMANECHE, responsable scientifique d'Amoéba.

(1) Les gènes présents dans le génome ne sont pas tous exprimés en
permanence, certains sont induits selon les conditions rencontrées. 
(2) Ensemble des acides ribonucléiques (ARN) issus de la transcription du
génome. La caractérisation du transcriptome permettent d'identifier les
gènes actifs dans des conditions données.
(3) Ensemble des protéines produites dans des conditions données.

À propos d'AMOÉBA :

Amoéba a pour ambition de devenir un acteur majeur du traitement du risque
microbiologique dans les secteurs de l'eau, de la santé et de la protection
des plantes. Notre solution biologique est une alternative aux produits
chimiques largement utilisés aujourd'hui. Amoéba se concentre actuellement
sur le marché des tours aéroréfrigérantes industrielles (TARs) évalué à
1,7 MdEUR
(1) sur un marché global des biocides chimiques pour le traitement de l'eau,
estimé à 21 MdEUR (2) et sur le marché du biocontrôle pour la protection
des plantes estimé à 1,6 MdsEUR (3). À terme, la Société envisage de se
développer sur de nouvelles applications telles que le traitement des plaies
chroniques, évalué à 751 millions d'euros (4) aux Etats-Unis. La
commercialisation des produits de santé, biocides et phytosanitaires associés
est sous réserve de l'obtention des autorisations réglementaires locales. La
société est actuellement en phase de tests sur les applications biocide et
protection des plantes et ne commercialise aucun produit. Créée en 2010,
basée à Chassieu (Lyon, France) avec une filiale au Canada et aux Etats-Unis,
Amoéba est cotée sur le compartiment C d'Euronext Paris. La Société est
membre du réseau BPI Excellence et est éligible au dispositif PEA-PME. Plus
d'informations sur www.amoeba-biocide.com.

(1) : Données Amoéba combinées à partir des sources : DRIRE 2013, Eurostat,
ARHIA 2013
(2) : Sources combinées par Amoéba venant des traiteurs d'eau, de Freedonia,
d'Eurostat et MarketsandMarkets
(3) : Biopesticides Worldwide Market 2013, CPL, Wallingford, UK
(4) : BCC Research, "Markets for Advanced Wound Management Technologies,"
Wellesley, MA, 2017

Contacts:

Amoéba

Valérie FILIATRE 
Directeur Général Adjoint 
04 26 69 16 00
valerie.filiatre@amoeba-biocide.com

Calyptus

Relations investisseurs & Presse 
Grégory BOSSON / Mathieu CALLEUX 
01 53 65 37 90 /91
amoeba@calyptus.net

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives relatives à
AMOÉBA qui reposent sur nos estimations et hypothèses actuelles et sur les
informations qui nous sont actuellement disponibles. AMOÉBA, cependant, ne
donne aucune garantie quant à la réalisation des prévisions exprimées dans
ces déclarations prospectives qui sont soumises à des risques dont ceux
décrits dans le Document Universel d'Enregistrement d'AMOÉBA déposé auprès
de l'Autorité des marchés financiers le 30 Avril 2020 sous le numéro
D20-0416 et disponible sur le site Internet d'AMOÉBA (www.amoeba-biocide.com).
Les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué sont
également soumises à des risques inconnus d'AMOÉBA ou qu'AMOÉBA ne
considère pas comme significatifs à cette date. La réalisation de tout ou
partie de ces risques pourrait conduire à ce que les résultats réels,
conditions financières, performances ou réalisations d'AMOÉBA diffèrent
significativement des résultats, conditions financières, performances ou
réalisations exprimés dans ces déclarations.