GECINA (EPA:GFC) Gecina : Résultats au 30 juin 2017

Directive transparence : information réglementée Divers historique

17/07/2017 20:16





Un premier semestre historiquement actif : performances
opérationnelles et rapprochement amical avec Eurosic




Regulatory News:



Gecina (Paris:GFC):



Un rendement global de +17,0% en 6 mois et +22,2% sur un an




  • ANR triple net par action en hausse de +15,0% sur le premier
    semestre à 152€ par action



  • Valorisation du patrimoine en hausse de +10,4% sur 6 mois,
    résultant de la reprise des marchés locatifs combinée à une nouvelle
    compression des taux de capitalisation, ainsi qu’à la poursuite de
    l’extraction de valeur sur les actifs en développement


  • Forte revalorisation du patrimoine résidentiel (+23,0% sur 6 mois) reflétant
    l’appétit croissant des institutionnels pour cette classe d’actifs



RRN conforme aux attentes du Groupe et confirmation des objectifs 2017




  • Contraction du résultat récurrent net sur le premier semestre
    2017, résultant des importants changements de périmètres intervenus
    en 2016
    (1,7 Md€ de cessions d’immeubles non stratégiques ou
    matures, et mises en restructuration de 5 immeubles)


  • Ces effets de périmètres ne joueront plus au second semestre 2017
    dont le RRN devrait être au moins égal à celui enregistré au second
    semestre 20161 (hors effets de l’intégration d’Eurosic)


  • Confirmation de l’objectif d’une baisse du RRN en 2017,
    retraité de l’effet de la cession de la santé et avant prise en compte
    de l’intégration d’Eurosic, de près de -5% à -6%
    2




Accélération du rythme de commercialisations et livraisons de projets
dans un marché porteur




  • Un marché porteur, favorable au patrimoine et à la stratégie de
    Gecina


  • Hausse des revenus locatifs à périmètre constant sur les bureaux de
    +2,1%



  • Succès locatifs majeurs depuis début 2017, avec près de
    95 000 m² loués, pré-loués, reloués, renégociés représentant près de
    36,1 M€ de loyers économiques


  • Près de 33 000 m² livrés au premier semestre à Paris (55
    Amsterdam) et à Lyon (Gerland/Septen) commercialisés à près de 80%


  • Taux de pré-commercialisation du pipeline porté à 35% (avec notamment
    depuis le début de l’année Octant-Sextant et Ville-l’Evêque)



Une année 2017 d’ores et déjà historique pour Gecina avec le projet
d’acquisition d’Eurosic




  • Accélération de la stratégie de rendement global de Gecina



    • Accélération de la
      rotation du patrimoine avec un
      programme de cessions prévu supérieur à 1,2 Md€


    • Pipeline
      de projets combiné porté à près de 2,5 Md€
      (sur le périmètre fin 2016) prévoyant des livraisons s’étalant de
      2017 à 2019


    • Relution immédiate de +10% en année pleine sur le RRN par
      action




  • Renforcement du positionnement stratégique du Groupe sur les
    marchés immobiliers



    • Renforcement de la spécialisation sur les bureaux (>80% du
      patrimoine total post programme de cessions)


    • Renforcement de la centralité du patrimoine de bureaux
      (>60% dans Paris intramuros post programme de cessions)


    • Maillage du marché parisien sans équivalent (renforcement
      et accès à de nouveaux marchés du bureau au cœur de Paris)




  • Une opération sécurisée et un bilan préservé



    • Opération sécurisée et intégralement financée notamment avec
      l’émission de 1,5 Md€ de dette obligataire avec un coupon moyen de
      1,3%



    • Augmentation de capital de 1 Md€ avec émission de
      droits préférentiels de souscription prévue pour refinancer une
      partie de la dette





Nouvelle organisation mise en place le 3 juillet pour favoriser la
performance opérationnelle




  • Création de 2 business units pour le Bureau et le Résidentiel,
    et recrutement de deux directeurs exécutifs en charge de ces pôles,
    permettant d’avoir un meilleur suivi des performances opérationnelles
    et financières des portefeuilles concernés


  • La mise en place d’une business unit dédiée au patrimoine
    résidentiel traduit l’ambition de Gecina de se concentrer en priorité
    sur l’optimisation de l’exploitation et de la valorisation de ce pôle



1 Toutes choses égales par ailleurs

2 Cet
objectif pourra être revu à la hausse comme à la baisse en fonction des
opportunités d’investissements et de cessions qui pourraient être
réalisées en cours d’année.



Chiffres clés












































































 

 

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

30-juin-16

 

30-juin-17

 


Var. (%)


Loyers bruts

 

298,8

 

240,6

 

-19,5%



(+1,6% à périmètre constant)



Excédent Brut d'Exploitation

247,3

191,4

-22,6%

Résultat récurrent net part du Groupe*

198,0

152,7

-22,9%



(-11% hors effets de la cession de la santé)



par action (en €)

3,16

2,46

-22,1%

Résultat net Part du Groupe

 

526,9

 

1307,1

 

+148,0%

ANR dilué triple net EPRA (bloc) **

 

128,6

 

152,0

 


+18,2%



* Excédent brut d’exploitation diminué des frais financiers nets et
des impôts récurrents tels que définis dans les comptes présentés en
annexes de ce communiqué



** Tableau de passage entre les
capitaux propres du Groupe issus des états financiers et l’ANR triple
net EPRA disponible dans le chapitre 3.7 du rapport financier semestriel




Un premier semestre historiquement actif sur
des marchés immobiliers favorables




Les résultats du premier semestre 2017 traduisent la solide dynamique
des marchés locatifs et de l’investissement parisiens, avec une hausse
de l’ANR triple net EPRA
de +15% sur 6 mois, et une hausse des
loyers de bureaux à périmètre constant
de +2,1%.



La bonne tenue des marchés parisiens a en outre favorisé la finalisation
d’importants succès locatifs depuis le début de l’année avec près de 95
000 m² d’ores et déjà loués, pré-loués, reloués ou renégociés
, avec
notamment la précommercialisation des immeubles Octant-Sextant
(Levallois-Perret) et du 20 Ville-l’Evêque (Paris QCA). Ces
commercialisations renforcent ainsi la confiance de Gecina dans les
perspectives de croissance attendues pour les années qui viennent,
notamment du fait de son pipeline de projets en cours de développement.



Ces résultats reflètent également une phase de transition entre
l’effet des importants volumes de cessions et de mises en
restructuration réalisés en 2016, qui sans surprise justifient la
contraction temporaire du résultat récurrent net sur ce premier
semestre, et les effets à venir de l’acquisition d’Eurosic ainsi que des
livraisons d’immeubles aujourd’hui en cours de développement. Ces
importants effets de périmètre qui jouent pleinement sur les 6 premiers
mois de l’exercice, n’auront que peu d’effets sur le second semestre.
Par conséquent Gecina confirme avec confiance son objectif pour 2017
d’un résultat récurrent net, hors effets de la cession de la santé et
sans prise en compte de l’acquisition d’Eurosic, en baisse de -5% à -6%.



Le semestre aura également été principalement marqué par le projet de
rapprochement amical avec Eurosic, dont la prise de contrôle
interviendra d’ici fin août
. Cette opération est stratégiquement
structurante pour le Groupe, permettant de prolonger et d’accélérer le
déploiement de sa stratégie, conformément aux ambitions communiquées en
début d’année. Outre l’accélération du programme de rotation du
patrimoine au travers notamment de programmes de cessions dont les
processus sont déjà engagés, cette opération renforcera l’exposition du
Groupe aux secteurs les plus centraux du marché de l’immobilier de
bureaux, et notamment à Paris intramuros. L’ensemble combiné portera un
pipeline sans égal en Europe, principalement concentré sur les zones les
plus porteuses du marché, offrant ainsi une visibilité accrue en matière
de croissance du cashflow ainsi qu’en termes d’extraction de valeur. A
court terme, cette opération est relutive à hauteur de +10% par action
en année pleine.



Dans le cadre du financement de cette opération Gecina a déjà procédé au
refinancement d’une partie du bridge de 2,5 Md€ qui permettait le
financement de l’opération, au travers d’une émission obligataire
en trois tranches pour un total de 1,5 Md€ avec une maturité
moyenne de 10 ans et un coupon moyen de 1,3%.
Une augmentation de
capital avec émission de droits préférentiels de souscription de 1 Md€
est également prévue.



En parallèle de cette opération, Gecina est restée active sur les
marchés avec un programme de rachat d’actions, aujourd’hui
clôturé ayant permis le rachat de titres pour un montant total de 224,5
M€ à un prix moyen de 121,8€ par action. Le Groupe a également finalisé l’acquisition
de deux immeubles de bureaux
dans le QCA parisien et à La Défense
pour un total de 141,5 M€. En parallèle, Gecina a finalisé la cession
de logements
pour 83 M€, et 142 M€ de cessions sont
sous promesse
à fin juin 2017.



En outre, depuis le 3 juillet 2017, les équipes de Gecina travaillent
sur la base d’un nouveau schéma organisationnel. Deux business
units
ont ainsi été créées pour le portefeuille de bureaux et le
portefeuille résidentiel. Deux directeurs exécutifs ont été recrutés à
cet effet (respectivement Valérie Britay et Franck Lirzin). Cette
nouvelle organisation a vocation à favoriser la compréhension et
l’amélioration des performances opérationnelles et financières des
portefeuilles concernés. Dans les trimestres qui viennent cette nouvelle
organisation devrait également favoriser l’intégration d’Eurosic. La
mise en place d’une business unit dédiée au pôle résidentiel
traduit l’ambition de Gecina de se concentrer en priorité sur
l’optimisation de la gestion opérationnelle de ce portefeuille, ainsi
que sur l’identification des opportunités d’extraction de valeur.




Méka Brunel, Directrice Générale : « Sur un an, la stratégie
mise en place par Gecina a permis de générer un rendement global de plus
de +22%, ce qui traduit non seulement les tendances favorables du marché
parisien du bureau, mais également la pertinence du positionnement du
Groupe sur les zones clés de la Région parisienne, ainsi que le
potentiel de croissance et de création de valeur porté par le pipeline
de projets. Le projet de rapprochement amical avec Eurosic confère un
caractère historique à ce premier semestre, faisant de Gecina la 4


ème


foncière européenne et la première sur le bureau.».



Calendrier Financier



Activité au 30 septembre 2017

19 octobre 2017



Revenus locatifs conformes aux prévisions du Groupe, et confirmation
de la hausse à périmètre constant



La performance locative à périmètre courant publiée au premier semestre
2017 reflète l’effet plein des importantes variations de périmètre
réalisées en cours d’année 2016 (cession du portefeuille de santé,
transfert de 5 immeubles dans le pipeline et cessions d’immeubles de
bureaux). Cet effet de base ne jouera pas au second semestre 2017.



Les revenus locatifs bruts totaux ressortent à 240,6 M€ sur le premier
semestre 2017. Retraités de la cession du portefeuille de santé, ils
s’inscrivent en baisse de -7,3% à périmètre courant, et en hausse de
+1,6% à périmètre constant.



A périmètre constant, le premier semestre confirme le retour
de la croissance locative (+1,6%)
. Cette dynamique, principalement
tirée par le portefeuille de bureaux, provient d’une indexation toujours
faible mais positive (+0,3%), d’une légère réversion positive, ainsi que
de la commercialisation d’immeubles qui étaient intégralement ou
partiellement vacants au premier semestre 2016.



A périmètre courant, la baisse de -7,3% (hors santé) s’explique
principalement par les cessions d’actifs de bureaux et de logements
réalisées en 2016 (avec une prime moyenne sur les dernières expertises
de l’ordre de +15%), mais également par la mise en restructuration
d’immeubles de bureaux à fort potentiel de création de valeur dès le
départ des locataires en place. Pour rappel, Gecina a intégré 7 nouveaux
projets de développement dans son pipeline courant 2016, dont 5 sont
issus du patrimoine du Groupe.



Sur la période, les pertes de loyers résultant des cessions (hors santé)
réalisées essentiellement en 2016 (Vinci-Rueil, Dassault-Suresnes,
Bourse-Paris, et logements par unités vacantes) s’élèvent à -7,0 M€. Les
mises en restructuration d’immeubles (notamment en 2016 Octant-Sextant à
Levallois-Perret, 20 Ville-l’Evêque à Paris, et Graviers-Neuilly),
représentent une perte de loyers de l’ordre de -17,8 M€.



































































































 

 

 

 

 

 

 

Revenus locatifs bruts

 

30-juin-16

 

30-juin-17

 

Variation (%)

En millions d'euros

 

 

 

 

 

Périm. courant

 

Périm. constant

Bureaux

194,9

178,7

-8,3%

 

+2,1%

Résidentiel traditionnel

57,5

54,8

-4,7%

-0,1%

Résidences étudiants

 

7,0

 

7,1

 

+0,7%

 

+0,7%

Total Groupe (hors santé)

 

259,5

 

240,6

 

-7,3%

 

+1,6%

Santé et autres

 

39,4

 

0,0

 

-100,0%

 

n.a.

Total Groupe

298,8

240,6

-19,5%

+1,6%


Bureaux : une dynamique favorable sur les zones les plus
centrales



A périmètre constant
les loyers s’inscrivent en hausse de +2,1%
conformément aux attentes du Groupe. Cette hausse traduit l’amélioration
du taux d’occupation financier à la suite notamment de la
commercialisation de Pointe Métro 2 à CREDIPAR et de la
commercialisation du Cristallin au Groupe Renault. Cette hausse
bénéficie également d’une indexation faiblement positive (+0,4%) et
d’une légère réversion positive. Cette performance organique dans un
contexte d’amélioration des conditions locatives de marché, permet au
Groupe de confirmer que la variation des loyers de bureaux à
périmètre constant devrait être positive en 2017.



A périmètre courant, les revenus locatifs de bureaux s’inscrivent
en baisse de -8,3% sous l’effet des changements de périmètres réalisés
en 2016 (cessions et mises en restructuration), alors que l’effet des
livraisons reste encore mesuré sur ce seul premier semestre.














































































































 

 

 

 

 

 

 

Revenus locatifs bruts – Bureaux

 

30-juin-16

 

30-juin-17

 

Variation (%)

En millions d'euros

 

 

 

 

 

Périm. courant

 

Périm. constant

Bureaux

 

194,9

 

178,7

 

-8,3%

 

+2,1%

Paris intra-muros

 

94,9

 

94,6

 

-0,3%

 

+1,0%

Paris QCA - Bureaux

53,3

53,5

+0,3%

 

+3,4%

Paris QCA - Commerces

18,4

17,6

-4,1%

-3,6%

Paris hors QCA

 

23,2

 

23,5

 

+1,3%

 

-1,4%

Croissant Ouest - La Défense

82,2

65,3

-20,6%

+4,0%

Autres

 

17,8

 

18,8

 

+5,4%

 

+1,0%


Un taux d’occupation stable, à un niveau toujours élevé



Le taux d’occupation financier moyen (TOF) au premier semestre
2017 s’établit à 95,5% hors santé affichant une stabilité sur 6 mois
comme sur un an. Sur le bureau, ce taux est en légère amélioration en
raison de la commercialisation de certains actifs jusqu’ici vacants à
Gennevilliers (Pointe Métro 2), et à Boulogne (Le Cristallin) notamment.





















































































 

 

 

 

 

 

 

TOF moyen

 

30-juin-16

 

31-déc-16

 

30-juin-17

Bureaux

 

95,4%

 

95,5%

 

95,5%

Diversification

95,9%

95,6%

95,5%

Résidentiel traditionnel

97,1%

96,6%

96,4%

Résidences étudiants

 

88,7%

 

89,1%

 

90,1%

Total Groupe hors Santé

 

95,5%

 

95,5%

 

95,5%

Santé

100,0%

100,0%

-


Total Groupe publié


 


96,2%


 


95,9%


 


95,5%



Résultat récurrent net part du Groupe conforme aux objectifs du Groupe



Le résultat récurrent net part du Groupe s’inscrit en repli de
–11% hors effets de la cession du portefeuille de santé (finalisée le 1er
juillet 2016), conformément aux attentes du Groupe. Ce recul traduit
essentiellement le volume important d’actifs mis en redéveloppement
en cours d’année 2016 (notamment Octant-Sextant à Levallois, 20 Ville
l’Evêque à Paris et Neuilly Graviers), ainsi que l’effet des cessions
réalisées en 2016
avec 15% de prime sur les dernières expertises
(Rueil Malmaison - Vinci, Suresnes- Dassault, Neuilly – Peretti et
Paris-Bourse).



Dans la mesure où la contraction du RRN au premier semestre reflète
principalement des changements de périmètres effectués en grande partie
au premier semestre 2016 et au début du second semestre 2016 (cessions
d’immeubles de bureaux et mises en restructuration) ainsi que la
finalisation de la cession du portefeuille de santé (le 1er
juillet 2016), cet effet ne devrait pas se réitérer sur le second
semestre. Gecina confirme donc que le résultat récurrent net en 2017,
hors effet de l’intégration d’Eurosic et retraité de l’effet de la
cession de la santé, devrait être en baisse de l’ordre de -5% à -6%


3

.
Cette performance attendue reflète l’effet combiné d’une croissance
sous-jacente attendue autour de +2% à +3%4, et de l’effet des
mises en restructuration, dilutives à court terme, mais qui seront
relutives dès leurs livraisons principalement attendues en 2018 et 2019.

























































































































 

 

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

30-juin-16

 

30-juin-17

 

Var (%)

Revenus locatifs bruts

 

298,8

 

240,6

 


-19,5%


Revenus locatifs nets

277,6

221,4


-20,2%


Services et autres produits (net)

1,0

1,6

+61,9%

Frais de structure

(31,3)

(31,7)

+1,0%

Excédent brut d'exploitation

247,3

191,4


-22,6%


Frais financiers nets

(47,0)

(36,6)

-22,1%

Résultat récurrent brut

200,2

154,7


-22,7%


Intérêts minoritaires récurrents

(0,3)

(0,5)

ns

Impôts récurrents

(1,9)

(1,6)

-16,1%

Résultat récurrent net part du Groupe

 

198,0

 

152,7

 


-22,9%


Résultat récurrent net part du Groupe par action

 

3,16

 

2,46

 


-22,1%



3 Ces objectifs ne supposent aucune cession ni investissement
et pourront être par conséquent revus à la hausse comme à la baisse en
fonction des opportunités d’investissements et de cessions qui
pourraient être réalisées en cours d’année.

4 Intégrant
l’effet des cessions hors santé réalisées en 2016, des livraisons
d’actifs en 2016 et 2017, et de la croissance organique.



La marge locative s’établit à 92,0%, stable par rapport au
premier semestre 2016 (hors portefeuille de santé). La baisse de la
marge locative sur le portefeuille résidentiel (-110 pb à 81,0%) étant
compensée par la hausse de la marge locative sur les bureaux (+80 pb à
95,9%). Cette hausse s’explique par l’amélioration du taux d’occupation
sur le bureau ainsi que par l’optimisation de certains postes de charges.






































































 

 

Groupe

 

Bureaux

 

Résidentiel

 

Santé

Marge locative au 1er semestre 2016 - publiée

 

92,9%

 

95,1%

 

82,1%

 

99,0%

Marge locative au 1

er

semestre 2016 -
hors santé


92,0%

Marge locative à fin 2016 – publiée

92,4%

95,5%

81,0%

98,9%

Marge locative à fin 2016 - hors santé

 

91,9%

 

 

 

 

 

 

Marge locative au 1

er

semestre 2017

 

92,0%

 

95,9%

 

81,0%

 

n.a.


Baisse du coût moyen et nouvel allongement de la maturité moyenne de
la dette



Gecina a poursuivi l’optimisation de son passif en profitant d’un
environnement toujours favorable pour progresser sur l’ensemble de ses
indicateurs financiers.



Les frais financiers nets sont en baisse de -22,1% par rapport au
premier semestre 2016 à 36,6 M€.



Le coût moyen de la dette (y compris lignes de crédit non tirées)
s’élève au premier semestre 2017 à 2,1% en légère baisse de -10 pb par
rapport à 2016, résultant des efforts d’optimisation réalisés dans un
contexte de marché très favorable.



En conséquence l’ICR de Gecina s’inscrit encore en légère hausse,
passant de 4,9x fin 2016 à 5,0x à fin juin 2017.



A fin juin 2017, la maturité moyenne de la dette du Groupe est portée
à 8,6 années
(contre 6,7 années à fin 2016 et 5,2 années fin juin
2016). Cette augmentation de la maturité moyenne de la dette profite
principalement des placements obligataires réalisés dans le cadre du
financement de l’opération de l’acquisition d’Eurosic, le 27 juin 2017
pour 1,5 Md€ avec un coupon moyen de 1,3% et une maturité moyenne de 10
ans, mais également du renouvellement par anticipation de près d’1Md€ de
lignes de crédit non tirées.



La dette nette à fin juin 2017 s’élève à 3 936 M€, soit une
baisse de de 803 M€ sur l’année, en raison d’un profil largement net
vendeur sur la période. Sur 6 mois en revanche la dette nette croit de
354 M€ en raison du financement du programme de rachat d’actions et de
l’avancée du pipeline de développement.



A fin juin 2017, le LTV de Gecina, s’élève à 27,6% droits inclus et
29,3% hors droits
, quasiment stable sur 6 mois (-10 pb). Cette
stabilité traduit les effets compensés du programme de rachat d’actions
et des investissements réalisés au titre du pipeline d’une part, et
d’autre part la revalorisation du patrimoine et les cessions d’actifs
sur le premier semestre.














































 

 

 

 

 

Ratios

 

Covenant

 

30-juin-17

Dette financière nette / valeur du patrimoine réévaluée (bloc, hors
droits)

 

< 55%

 

29,3%

Excèdent Brut d’Exploitation (hors cessions) / frais financiers nets

> 2,0x

5,0x

Encours de la dette gagée / valeur du patrimoine réévaluée (bloc,
hors droits)

< 25%

5,8%

Valeur du patrimoine réévaluée (bloc, hors droits) en millions
d’euros

 

> 6 000 - 8 000

 

13 447


Un premier semestre historiquement actif en matière d’investissements



Projet d’acquisition d’Eurosic : un patrimoine immobilier de 6,2 Md€5
(dont 86% de bureaux)



Gecina a annoncé le 21 juin 2017 avoir reçu le soutien des 6 principaux
actionnaires d’Eurosic (représentant près de 95% du capital) via la
conclusion de contrats fermes de cessions de blocs et d’engagements
d’apport à l’offre publique qui sera déposée après l’acquisition des
blocs. Le patrimoine concerné par cette transaction est principalement
constitué de bureaux (à hauteur de 86%) et essentiellement situé au cœur
de Paris (59% du portefeuille de bureaux étant situé dans Paris
intramuros, et 24% dans le reste de la Région Parisienne).



Cette opération, conforme à la stratégie du Groupe, permettra d’accélérer
le programme de rotation
du portefeuille (avec a minima 1,2 Md€ de
cessions envisagées dans les 12 mois), ainsi que d’accroître les
perspectives de croissance et de création de valeur
au travers d’un pipeline
supplémentaire de l’ordre de 1 Md€ (à fin 2016), principalement situé à
Paris.



A l’issue des cessions d’actifs envisagées, dont une partie est
d’ores et déjà engagée, le poids du Bureau
dans l’ensemble combiné
sera porté au-delà de 80% (contre 76% pour Gecina seule au 30
juin 2017) et la part de celui-ci au cœur de Paris intramuros sera
accrue au-delà de 60%
(vs. 55% actuellement).



Cette opération améliorera significativement le maillage de Gecina au
cœur de la ville de Paris, notamment dans les zones clés des 6ème
et 7ème arrondissements de Paris, mais également dans les
quartiers émergents des 9ème et 10ème arrondissements.



Le financement de cette opération est sécurisé par un bridge de 2,5
milliards d’euros, qui a été partiellement refinancé par des émissions
obligataires pour 1,5 milliard d’euros (avec un coupon de 1,3% en
moyenne et une maturité moyenne de 10 ans). Le solde sera refinancé par
une augmentation de capital avec droits préférentiels de souscription de
1,0 milliard d’euros6. Par ailleurs, cette opération
permettra à Gecina d’accélérer la stratégie de rotation de son
portefeuille immobilier, avec un minimum de 1,2 milliard d’euros de
cessions7 qui devraient être réalisées dans les douze mois.
En conséquence, le ratio de LTV sera maintenu en deçà de 40%. Des
cessions supplémentaires de 1 milliard d’euros pourraient être
envisagées en fonction des conditions de marché.



Acquisition de 2 immeubles de bureaux dans le QCA et à La Défense depuis
le début de l’année



Gecina a également finalisé depuis le début de l’année, l’acquisition de
deux immeubles de bureaux dans des zones clés du marché du bureau en
Région parisienne.



Le Groupe a ainsi réalisé l’acquisition d’un immeuble de près de
5 000 m², rue de Courcelles dans le QCA parisien pour près de 63 M€ hors
droits. Cet immeuble est adjacent à un actif de près de 20 000 m² déjà
détenu par Gecina (Le Banville), permettant ainsi d’envisager à terme la
réalisation d’importantes synergies immobilières.



Le 4 juillet, Gecina a également finalisé l’acquisition à La Défense,
d’un immeuble de bureaux d’une surface totale de 10 500 m², sur la base
d’un rendement net immédiat de l’ordre de 5,7%, pour 78,5 M€. Cet
immeuble est intégralement loué avec une durée ferme résiduelle de 3 ans
et se situe sur la ZAC Danton à proximité immédiate des immeubles T1&B
déjà détenus par Gecina.



Programme de rachat d’actions : 1,8 million de titres pour 224,5 M€,
soit en moyenne 121,8 € par action



Au premier semestre 2017, Gecina a procédé au rachat de ses propres
titres dans le cadre de son programme de rachat d’actions, mis en place
le 24 février. Ce programme de rachat d’actions a été clôturé le 21
juin, après avoir permis de procéder au rachat de près de 1,8 million de
titres pour un montant total de 224,5 M€, soit en moyenne 121,8 € par
action. Le programme aura donc été réalisé à hauteur de 75% du montant
maximum autorisé de 300 M€.



5 Sur la base du prix offert à 51€ par action, hors
portefeuilles de diversification cédés à Batipart

6
S’inscrivant dans le cadre des autorisations validées en AG du 26 avril
2017.

7 Hors cession du portefeuille de diversification
d’Eurosic cédé à Batipart.



83 M€ de cessions de logements finalisées au cours du premier
semestre 2017



Au cours du premier semestre 2017, Gecina a finalisé 83 M€ de cessions
de logements dont 72 M€ par unités et 12 M€ en bloc. Les ventes par
unités ont été réalisées avec une prime moyenne sur les dernières
expertises de 32,2%.



A fin juin 2017, 142 M€ de cessions sont en outre sous promesses (dont
122 M€ concernant le logement y compris 20 M€ par unités) et 13 M€ de
cessions font l’objet d’une promesse en cours de préparation.



Accélération en matière de commercialisations locatives depuis le
début de l’année



Conformément à l’ambition affichée par Gecina en début d’année
d’accélérer le déploiement de sa stratégie, Gecina a sécurisé un volume
important de nouvelles commercialisations (locations,
recommercialisations ou renouvellements) depuis le début de l’année et
notamment en matière de projets en cours de développement. Sur la base
du portefeuille de projets en cours de développement à fin 2016, près de
45% de surfaces sont déjà pré-commercialisées ou sur le point de l’être,
alors que ce taux n’était que de 22% fin 2016.



Gecina a loué, reloué ou renégocié près de 95 000 m² de bureaux,
représentant 36,1 M€ de loyers économiques, reflétant autant la bonne
dynamique du marché parisien que la volonté du Groupe d’anticiper ses
enjeux locatifs.




  • Commercialisation de 11 000 m² par anticipation d’un
    départ de locataire prévu fin 2017



Gecina a loué par anticipation dans l’immeuble Le Valmy situé
dans l’Est parisien (Paris 20ème), 11 000 m² de bureaux à un
locataire de premier plan, près de 9 mois avant leur libération avec une
durée ferme de 6 années. En parallèle, Gecina a procédé à la
prolongation d’un bail existant actuellement avec ce locataire sur plus
de 5 000 m² dans ce même immeuble.




  • Commercialisation de près de 9 000 m² de surfaces vacantes
    à Saint-Ouen



Gecina a en outre signé avec la Caisse Régionale RSI Île-de-France un
bail d’une durée ferme de 9 ans sur l’immeuble Dock-en-Seine à
Saint-Ouen. L’immeuble sera donc intégralement occupé à compter de
l’arrivée du locataire début 2018.




  • Commercialisation des 11 600 m² du Cristallin auprès
    du Groupe Renault



Gecina a également signé un bail d’une durée ferme de 10 ans avec le
Groupe Renault portant sur les 11 600 m² disponibles de l’immeuble Le
Cristallin
livré en 2016. Cette commercialisation constitue la
dernière étape du process de restructuration et d’extraction de valeur
initiée par Gecina sur cet immeuble en 2014.




  • Commercialisation de près de 40% de surfaces du 55 Amsterdam,
    livré au premier semestre 2017



Le 15 juin 2017 Gecina a signé un bail d’une durée de 6 ans avec un
acteur de la nouvelle économie portant sur près de 40% des surfaces de
l’immeuble 55 Amsterdam, situé à Paris dans le 8ème
arrondissement. Des discussions avancées sont en outre engagées sur les
surfaces restantes.



Sur la base de ces transactions et des hypothèses de commercialisation
des surfaces restantes, Gecina anticipe maintenant que le rendement
attendu de l’opération à livraison sera supérieur aux attentes
initiales, à 7,8% environ. Cette performance souligne à la fois
l’intérêt porté par les locataires pour un immeuble conforme aux plus
hauts standards de l’immobilier actuel, mais également la bonne tenue du
marché locatif au cœur de Paris.




  • Pré-commercialisation du 20 Ville l’Evêque, 9 mois avant sa
    livraison dans le QCA parisien



Gecina a signé avec un locataire de premier plan un bail d’une durée
ferme de 6 ans sur le 20 rue de la Ville l’Evêque au cœur du QCA
parisien, 9 mois avant sa livraison.




  • Pré-commercialisation de 81% d’Octant Sextant (Levallois-Perret)
    près d’un an avant sa livraison



Gecina a signé le 11 juillet un bail d’une durée ferme de 10 années avec
Le Groupe Lagardère Active sur une surface de 28 000 m² représentant 81%
de la surface totale de ce projet, et ce plus d’un an avant la livraison
du projet aujourd’hui en cours de développement.



Pipeline de projets (3,6 Md€) : 2 projets livrés au premier semestre
à Paris et Lyon



Gecina a procédé à la livraison de deux projets d’immobilier de bureaux
au premier semestre 2017 à Paris (55 Amsterdam) et à Lyon
(Gerland-Septen). Ces deux immeubles totalisent plus de 32 000 m² de
bureaux et sont d’ores et déjà commercialisés à hauteur de près de 80%.










































































































 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Livraison au 1

er

semestre 2017

 

localisation

 

Dates de livraison

 

Surfaces

 

Invest. total

 

Rendement à Livraison attendu

 

Taux prime indicatifs


T1-2017



 

% commercialisé

 

 

 

 

 

 

(m²)

 

(€m)

 

(net)

 

(BNPPRE)

 

(au 30 juin 2017)

Paris - 55 Amsterdam

Paris

T1-17

12 300

101

7,8%

40%

Gerland - Septen

 

Lyon

 

T2-17

 

20 300

 

52

 

8,4%

 

 

 

100%

TOTAL

 

 

 

 

 

32 600

 

152

 

8,0%

 

3.7%

 

77%


Ces deux projets ayant été livrés, le pipeline engagé d’opérations en
cours de développement représente à ce jour près de 1,4 Md€ (vs. 1,5 Md€
à fin 2016), et est principalement constitué de programmes dont les
livraisons sont attendues en 2018, avec un rendement attendu à livraison
de l’ordre de 6,4%.



1,4 Md€ de projets engagés dont les livraisons sont
principalement attendues en 2018



Près de la moitié de ce pipeline engagé se situe dans Paris
intramuros,
plus de 40% dans les meilleurs secteurs d’affaires du
Croissant Ouest (Levallois, Neuilly et Issy-les Moulineaux), les 10%
restants étant constitués du projet SKY 56 à Lyon Part-Dieu déjà
pré-loué à hauteur de 83%. A la suite des livraisons des immeubles 55
Amsterdam et Gerland-Septen loués en moyenne à près de 80%, le pipeline
engagé de Gecina à fin juin 2017 devrait être pré-commercialisé à plus
de 35% (en surfaces) en intégrant les négociations aujourd’hui en cours
de finalisation.



A fin juin 2017, 355 M€ restent à investir au titre des projets engagés,
dont 141 M€ en 2017, 189 M€ en 2018 et 25 M€ en 2019.



0,70 Md€ de projets contrôlés « certains » à court ou
moyen terme, intégralement dans le QCA parisien



Le pipeline contrôlé « certain » concerne les actifs détenus par Gecina,
dont la libération est engagée et sur lesquels un projet de
restructuration satisfaisant les critères d’investissements de Gecina a
été identifié. Ces projets seront donc engagés dans les semestres ou
années qui viennent. L’ensemble de ces projets « certains » mais non
encore engagés représente 0,70 Md€. Le pipeline contrôlé « certain » est
aujourd’hui intégralement situé dans le QCA parisien, avec des projets
dont les dates indicatives de livraisons s’étalent de 2020 à 2021. Le
pipeline « contrôlé et certain » intègre notamment le projet situé
avenue de la Grande Armée dont le départ du locataire en place
aujourd’hui (Groupe PSA) est acté fin 2017.



1,55 Md€ de projets contrôlés « probables » à plus long
terme, à 87% dans Paris intramuros



Le pipeline contrôlé « probable » rassemble les projets identifiés et
détenus par Gecina, qui peuvent nécessiter une pré-commercialisation
(pour projets « greenfield » dans les localisations périphériques de la
Région Parisienne) ou dont le départ du locataire n’est pas encore
certain à court terme.






































































































































































































































































































































































































































































































































































































 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

zone

 

Date de

 

Surfaces

 

Invest.

 

Déjà

 

Reste à

 

Yield on

 

Exit yield

 

Taux prime

 

Précom.

Projets

immostat

livraison

total

investis

investir

Cost est.

à livraison

Indicatif

30/06

 

 

 

 

 

 

(m²)

 

(M€) (1)

 

(M€) (2)

 

(M€)

 

(net)

 

(est. Gecina)

 

(BNPPRE)

 

(%)

Levallois - Octant Sextant

Croissant ouest

T3-18

37 500

222

181

41

7,6%

81%

20 Ville l'Evêque

Paris QCA

T1-18

6 400

63

55

8

5,5%

100%

Paris – Guersant

Paris hors QCA

T3-18

14 100

127

98

29

6,1%

Lyon Part Dieu - Sky 56

Lyon

T3-18

30 700

133

78

54

6,9%

83%

Paris – Ibox

Paris hors QCA

T3-18

19 400

163

114

49

5,9%

0%

Be Issy

Croissant ouest

T3-18

25 000

159

109

51

7,0%

Le France

Paris hors QCA

T4-18

20 300

182

160

23

5,2%

0%

Paris – Friedland

Paris QCA

T2-19

2 000

23

17

6

5,7%

Neuilly – Graviers

Croissant ouest

T2-19

14 500

118

95

24

5,8%

Paris - 7, Rue de Madrid

 

Paris QCA

 

T3-19

 

10 500

 

109

 

64

 

45

 

6,4%

 

 

 

 

 

 

Total Bureaux

 

 

 

 

 

180 400

 

1 301

 

973

 

327

 

6,3%

 

4,6%

 

3,8%

 

35%

Marseille – Mazenod

Autres Régions

T3-17

3 700

14

14

1

6,7%

na

Puteaux Valmy - Skylights

Croissant ouest

T3-17

4 000

21

21

1

6,4%

na

Puteaux - Rose de Ch.

 

Croissant ouest

 

T3-18

 

7 400

 

43

 

17

 

26

 

6,9%

 

 

 

 

 

na

Total Résidentiel étudiant

 

 

 

 

 

15 100

 

79

 

52

 

27

 

6,7%

 

5,0%

 

na

 

 

TOTAL projets engagés

 

 

 

 

 

195 500

 

1 380

 

1 025

 

355

 

6,4%

 

4,6%

 

na

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contrôlé et certain

 

 

 

2020-2021

 

44 000

 

698

 

538

 

159

 

4,8%

 

3,9%

 

3,2%

 

 

Contrôlé et probable

 

 

 

2019-2024

 

208 547

 

1 554

 

691

 

863

 

6,9%

 

4,9%

 

na

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Total Pipeline

 

 

 

 

 

448 047

 

3 632

 

2 254

 

1 377

 

6,3%

 

4,6%

 

 

 

 

(1) Investissement total sur le Pipeline Engagé = Dernière valeur
expertisée lors du démarrage du projet + coûts de constructions
totaux. Sur le pipeline contrôlé = dernière expertise en date +
coûts estimés de l’opération


(2) Inclut la valeur des terrains et des bâtiments existants
lorsqu’il s’agit d’une restructuration




Forte revalorisation du patrimoine au premier semestre (+10,2% sur un
an)



La valeur du patrimoine (bloc) ressort à 13 338 M€, en hausse de
+8,7% sur 6 mois et +10,2% sur un an à périmètre constant.



La hausse de valeur du patrimoine bureau s’élève à +5,1% sur 6
mois à périmètre constant, traduisant une revalorisation sur le semestre
de +6,5% sur le portefeuille parisien. Bien qu’en hausse, les autres
zones affichent des revalorisations de moindres ampleurs (+3,7% dans le
Croissant Ouest et La Défense et +2,2% sur les autres zones). Ces
expertises reflètent une compression des taux de capitalisation à
périmètre constant de 22 pb sur le bureau depuis fin 2016 à 4,39% y
compris surfaces de commerces et à 4,88% sur le bureau seul.
Cette hausse des valorisations observée intègre également un effet loyer
positif, signe de la reprise effective du marché locatif, notamment sur
les zones les plus centrales de la région parisienne. Ainsi, près d’1/3
de cette revalorisation provient ainsi d’un effet « business plan », le
reste provenant de la compression des taux de capitalisation.



La valorisation retenue pour le portefeuille résidentiel de
Gecina s’inscrit en hausse notable de +23,0% à périmètre constant sur 6
mois. Cette forte hausse reflète principalement l’appétit croissant des
investisseurs institutionnels pour l’immobilier de logement qui s’est
traduit par plusieurs transactions récentes faisant référence pour les
expertises à fin juin 2017.










































































































































































































 

 

 

 

 

 

 

Répartition par segment

 

Valeur expertisées

 

Taux de capitalisation nets

 

Variation périm. constant

En millions d'euros

 

30-juin-17

 

31-déc.-16

 

30-juin-17

 

31-déc.-16

 

Juin 2017


vs. Déc. 2016



 

Juin 2017


vs. Juin 2016



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bureaux (incl. Commerces)

 

10 185

 

9 434

 

4,39%

 

4,61%

 

+5,1%

 

+6,6%

Paris Intramuros

5 629

 

5 125

3,93%

 

4,18%

+6,5%

 

+8,2%

Paris QCA - Bureaux

2 851

2 609

4,24%

4,42%

+5,2%

+6,9%

Paris QCA - Commerces

1 412

1 298

2,42%

2,63%

+8,8%

+10,5%

Paris hors QCA

1 365

1 218

5,81%

6,31%

+6,5%

+8,1%

Croissant Ouest - La Défense

3 567

3 399

4,72%

4,91%

+3,7%

+5,3%

Autres

 

989

 

910

 

5,98%

 

6,10%

 

+2,2%

 

+2,5%

Résidentiel traditionnel et étudiants (bloc)

 

3 153

 

2 644

 

3,54%

 

4,37%

 

+23,0%

 

+24,1%

Total Groupe

13 338

12 078

4,19%

4,56%

+8,7%

+10,2%

Total valeur Lots des expertises

 

13 807

 

12 788

 

 

 

 

 

 

 

 


Hausse des ANR soutenue par la stratégie et les tendances favorables
de marché



L’ANR dilué triple net format EPRA (bloc) ressort à 152,0 € par action,
soit une forte hausse de +18,2% sur un an.



L’ANR EPRA (bloc) dilué ressort à 152,7€ par action, en hausse de
+15,6% sur un an.



Cette variation bénéficie non seulement d’une compression des taux de
capitalisation sur les bureaux à Paris et d’un effet « business plan »
positif, mais également des effets de la stratégie « total return » de
Gecina, au travers de la revalorisation des actifs achetés ou livrés sur
l’exercice, et du portefeuille en cours de développement (+3,2€ par
action). La revalorisation du portefeuille de développements a bénéficié
des pré-commercialisations réalisées au premier semestre.



La croissance de l’ANR triple net EPRA par action au premier semestre
2017, s’élève à +19,9€, et peut être décomposée comme suit :




  • Acompte sur dividende : - 2,6 €


  • Impact du résultat récurrent net : + 2,4 €


  • Variation de valeur des actifs du périmètre constant Bureaux : + 6,6 €


  • Variation de valeur des actifs du périmètre constant Résidentiel : +
    8,6 €


  • Revalorisation nette des acquisitions 2017 et du pipeline (incl.
    Livraisons) : + 3,1 €


  • Plus-values nettes de cessions réalisées ou en cours : + 0,2 €


  • VJV des instruments financiers, de la dette : + 1,0 €


  • Effet relutif du programme de rachat d’actions : + 0,9 €


  • Autres : - 0,3 €



L’ANR EPRA dilué en valeur lots ressort à 158,6€ par action fin
juin 2017 contre 143,6 € par action à fin 2016, soit une hausse de
+10,4% sur les 6 premiers mois de 2017.

























































































































































































































 

 

 

 

 

 

 

 

 

30-juin-16

 

31-déc.-16

 

30-juin-17

En millions d'euros

 

Montant/


Nombre d'actions



 

€/action

 

Montant/


Nombre d'actions



 

€/action

 

Montant/


Nombre d'actions



 

€/action

Nombre d'actions totalement dilué

 

63 370 944

 

 

63 402 484

 

 

61 556 067

 

Capitaux propres IFRS

7 961

8 276

9 031

+ Créance des actionnaires

157,1

0,0

159,2

+ Effet de l'exercice des stock options

 

35,2

 

 

 

17,7

 

 

 

15,6

 

 

ANR dilué

 

8 153

 

128,7 €

 

8 294

 

130,8 €

 

9 205

 

149,6 €

+ Mise en Juste Valeur des immeubles, si l'option du coût amorti a
été retenue

87,9

92,9

109,1

+ optimisation des droits de mutation

71,4

68,9

66,8

- Juste Valeur des instruments financiers

 

62,5

 

 

 

29,5

 

 

 

20,1

 

 

= ANR EPRA dilué

 

8 375

 

132,2 €

 

8 485

 

133,8 €

 

9 401

 

152,7 €

+ Juste Valeur des instruments financiers

(62,5)

(29,5)

(20,1)

+ Juste Valeur des dettes

 

(165,2)

 

 

 

(78,9)

 

 

 

(27,9)

 

 

= ANR triple net EPRA dilué

 

8 147

 

128,6 €

 

8 377

 

132,1 €

 

9 354

 

152,0 €


Nouveau schéma organisationnel en place depuis le 3 juillet



Depuis le 3 juillet 2017, les équipes de Gecina travaillent sur la base
d’un nouveau schéma organisationnel. Deux business units ont
ainsi été créées pour le portefeuille de bureaux et le portefeuille
résidentiel. Deux directeurs exécutifs ont étés recrutés à cet effet
(respectivement Valérie Britay et Franck Lirzin). Cette nouvelle
organisation a vocation à favoriser la compréhension et l’amélioration
des performances opérationnelles et financières des portefeuilles
concernés. Dans les trimestres qui viennent cette nouvelle organisation
devrait également favoriser l’intégration d’Eurosic. La mise en place
d’une business unit dédiée au pôle résidentiel traduit l’ambition
de Gecina de se concentrer en priorité sur l’optimisation de la gestion
opérationnelle de ce portefeuille, ainsi que sur l’identification des
opportunités d’extraction de valeur.



Cette réorganisation induit par conséquent une modification de la
composition du comité exécutif autour des 7 directeurs suivants :




  • Thibault Ancely, Directeur Exécutif des Investissements et du
    Développement


  • Valérie Britay, Directrice Exécutive du patrimoine Bureaux


  • Brigitte Cachon, Directrice Exécutive R&D, Communication et RSE


  • Nicolas Dutreuil, Directeur Exécutif Finances


  • Franck Lirzin, Directeur Exécutif du patrimoine Résidentiel


  • Philippe Valade, Secrétaire Général


  • Frédéric Vern, Directeur Exécutif Juridique (à compter de septembre
    2017).



Confirmation des objectifs 2017 (hors impact de l’acquisition
d’Eurosic)



L’année 2017 est marquée par les choix forts de Gecina en matière
d’extraction de valeur, et notamment par les cessions d’actifs non
stratégiques et matures en 2016, ainsi que par la mise en
restructuration de 5 immeubles occupés jusqu’alors, afin d’en optimiser
l’extraction du potentiel de création de valeur. Les résultats
enregistrés par Gecina sur ce premier semestre permettent au Groupe de
confirmer que le résultat récurrent net en 2017, retraité de l’effet
de la cession de la santé, devrait être en baisse de près de -5% à -6%


8

.
Cette performance attendue reflète l’effet combiné d’une croissance
sous-jacente attendue autour de +2% à +3%9 intégrant l’effet
des cessions (hors santé), et de l’effet des mises en restructuration
d’immeubles du patrimoine à la suite de la libération des surfaces
concernées.



Gecina, un acteur de référence de l’immobilier



Gecina détient, gère et développe un patrimoine immobilier de 13,3
milliards d’euros à fin juin 2017 situé à près de 96% en Ile-de-France.
La foncière oriente son activité autour du premier patrimoine de bureaux
de France et d’un pôle de diversification composé d’actifs résidentiels
et de résidences étudiants. Gecina a inscrit l’innovation durable au
cœur de sa stratégie pour créer de la valeur, anticiper les attentes de
ses clients et investir en respectant l’environnement grâce à
l’implication et l’expertise de ses collaborateurs.



Gecina est une Société d’Investissement Immobilier Cotée (SIIC) sur
Euronext Paris et a intégré les indices SBF 120, Euronext 100,
FTSE4Good, DJSI Europe et World, Stoxx Global ESG Leaders et Vigeo. Pour
concrétiser ses engagements citoyens, Gecina a créé une fondation
d’entreprise dédiée à la protection de l’environnement et au soutien de
toutes les formes de handicap.



www.gecina.fr



8 Cet objectif pourra être revu à la hausse comme à la baisse
en fonction des opportunités d’investissements et de cessions qui
pourraient être réalisées en cours d’année. Il n’intègre pas les effets
de l’acquisition en cours d’Eurosic

9 Intégrant l’effet
des cessions hors santé réalisées en 2016, des livraisons d’actifs en
2016 et 2017 et de la croissance organique



Résultats du premier semestre 2017



ANNEXE



1-
ETATS FINANCIERS



COMPTE DE RÉSULTAT SIMPLIFIÉ ET RÉSULTAT RÉCURRENT



Le Conseil d’Administration de Gecina, réuni sous la présidence de
Bernard Michel le 17 juillet 2017, a arrêté les comptes au 30 juin 2017.
Les procédures d’examen limité sur ces comptes ont été effectuées et le
rapport des commissaires aux comptes sur l’information financière
semestrielle a été émis le 17 juillet 2017 après vérification des
informations contenues dans le Rapport Financier Semestriel.





































































































































































































































































































 

 

 

Sans IFRIC 21 et IFRS 5

 

En millions d'euros

 

30-juin-16

 

30-juin-17

 


Var (%)


Revenus locatifs bruts

298,8

 

240,6

 

-19,5%

Charges locatives non refacturées

 

(21,2)

 

(19,1)

 

-9,8%

Revenus locatifs nets

 

277,6

 

221,4

 


-20,2%


Services et autres produits nets

1,0

1,6

+61,9%

Frais de structure

 

(31,3)

 

(31,7)

 

+1,0%

Excédent brut d'exploitation

 

247,3

 

191,4

 


-22,6%


Résultat de cession d'actifs

30,9

14,5

ns

Variation de valeur des immeubles

336,4

1 142,0

ns

Amortissements

(2,4)

(2,2)

-7,0%

Dépréciations et provisions nettes

 

1,5

 

0,5

 

ns

Résultat opérationnel

 

613,7

 

1 346,2

 


+119,4%


Frais financiers nets

(47,0)

(36,6)

-22,1%

Amortissements et dépréciations à caractère financier

0,0

0,0

Variation de valeur des instruments financiers et des dettes

(36,4)

9,4

-125,9%

Résultat net des sociétés mises en équivalence

 

0,1

 

0,0

 

ns

Résultat avant impôts

 

530,3

 

1 319,0

 


+148,7%


Impôts courants

(1,9)

(1,6)

-16,1%

Impôts non courants

 

0,0

 

0,0

 

ns

Résultat net des activités poursuivies

 

528,4

 

1 317,4

 

 

Résultat net des activités abandonnées

 

 

 

 

 

 

Résultat net consolidé

 

528,4

 

1 317,4

 


+149,3%


Intérêts minoritaires non récurrents

(1,1)

(9,8)

Intérêts minoritaires récurrents

 

(0,3)

 

(0,5)

 

 

Résultat net Part du Groupe

 

526,9

 

1 307,1

 


+148,0%


 

 

Résultat récurrent net - part totale

 

198,4

 

153,2

 


-22,8%


Résultat récurrent net - Part du Groupe

 

198,0

 

152,7

 


-22,9%


Nombre moyen d'actions sur la période

 

62 713 386

 

62 055 134

 

-1,0%

Résultat récurrent net par action non dilué - part du Groupe

 

3,16

 

2,46

 


-22,1%



BILAN CONSOLIDÉ






























































































































































































































































































































































































 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ACTIF

 

30-juin-17

 

31-déc-16

PASSIF

 

30-juin-17

 

31-déc-16

En millions d'euros

 

 

 

 

En millions d'euros

 

 

 

 

 

Actifs non courants

12 800,1

11 546,9

Capitaux propres

9 054,6

8 289,7

Immeubles de placement

11 669,2

10 430,6

Capital

475,8

475,8

Immeubles en restructuration

1 053,0

1 038,7

Primes

1 910,7

1 910,7

Immeubles d'exploitation

60,8

61,1

Réserves consolidées

5 345,0

5 076,1

Autres immobilisations corporelles

8,4

7,4

Résultat net consolidé

1 299,3

813,5

Immobilisations incorporelles

5,8

6,3

Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la société mère

9 030,7

8 276,0

Immobilisations financières

2,8

2,8

Participations ne donnant pas le contrôle

24,0

13,7

Participation dans les sociétés mises en équivalence

0,0

0,0

Instruments financiers non courants

0,0

0,0

Passifs non courants

4 698,3

3 230,9

Actifs d'impôts différés

0,0

0,0

Dettes financières non courantes

4 636,8

3 158,8

Instruments financiers non courants

20,7

31,0

Actifs courants

2 436,5

798,8

Passifs d'impôts différés

0,0

0,0

Immeubles en ventes

554,6

547,4

Provisions non courantes

40,8

41,0

Stocks

0,0

0,0

Dettes fiscales et sociales non courantes

0,0

0,0

Clients et comptes rattachés

121,2

105,9

Autres créances

84,0

67,7

Passifs courants

1 483,6

825,1

Charges constatées d'avance

20,0

17,6

Dettes financières courantes

955,5

481,6

Instruments financiers courants

0,6

1,5

Instruments financiers courants

0,0

0,0

Trésorerie et équivalents de trésorerie

1 656,1

58,6

Dépôts de garantie

51,3

49,3

Fournisseurs et comptes rattachés

198,9

211,7

Dettes fiscales et sociales courantes

72,8

41,2

 

 

 

 

 

Autres dettes courantes

 

205,2

 

41,3

TOTAL ACTIF

 

15 236,6

 

12 345,7

TOTAL PASSIF

 

15 236,6

 

12 345,7


2-
LOYERS BRUTS ANNUALISES














































 

 

 

 

 

en M€

 

IFRS-2016

 

IFRS-H1-2017

Bureaux

 

350

 

340

Résidentiel traditionnel

114

109

Résidences étudiants

 

15

 

15

Total

 

479

 

464


Gecina attire l’attention du public sur les facteurs de risques
décrits dans la section 1.7 « Risques » du document de référence 2016.
La matérialisation d’un ou plusieurs de ces risques pourrait avoir un
effet significatif défavorable sur l’activité, la réputation, la
situation financière, les résultats ou perspectives de Gecina ainsi que
sur son cours de bourse.




Disclaimers



Ce communiqué de presse contient des indications sur les objectifs,
perspectives et les axes de développement de Gecina et ses filiales
consolidées (« Gecina ») ainsi que des déclarations prospectives,
notamment relatives à l’acquisition d’Eurosic et son financement tels
qu’ils sont décrits dans ce communiqué de presse (l’ « Acquisition
d’Eurosic »). Ces indications sont parfois identifiées par l’utilisation
du futur, du conditionnel ou de termes à caractère prospectif tels que
« considérer », « envisager », « penser », « avoir pour objectif »,
« s’attendre à », « entendre », « devoir », « ambitionner »,
« estimer », « croire », « souhaiter », « pouvoir » ou, le cas échéant,
la forme négative de ces mêmes termes, ou toute autre variante ou
expression similaire. Ces informations ne sont pas des données
historiques et ne doivent pas être interprétées comme des garanties que
les faits et données énoncés se produiront. Ces informations sont
fondées sur des données, des hypothèses et des estimations considérées
comme raisonnables par Gecina. Elles sont susceptibles d’évoluer ou
d’être modifiées en raison des incertitudes liées notamment à
l’environnement économique, financier, concurrentiel et réglementaire.
En outre, la matérialisation de certains risques décrits à la Section
1.7 « Risques » du document de référence 2016 est susceptible d’avoir un
impact sur les activités, la situation et les résultats financiers de
Gecina et sa capacité à réaliser ses objectifs. Les informations
mentionnées dans ce communiqué de presse contiennent des données
relatives aux intentions, aux estimations et aux objectifs de Gecina
concernant, notamment, le marché, la stratégie, la croissance, les
résultats, la situation financière et la trésorerie de Gecina. Les
informations prospectives mentionnées dans ce communiqué de presse sont
données uniquement à la date du communiqué de presse. Sauf obligation
législative ou réglementaire qui s’appliquerait, Gecina ne prend aucun
engagement de publier des mises à jour des informations prospectives
contenues dans ce communiqué de presse afin de refléter tout changement
affectant ses objectifs ou les événements, les conditions ou les
circonstances sur lesquels sont fondées les informations prospectives
contenues dans ce communiqué de presse. Gecina opère dans un
environnement concurrentiel et en évolution rapide ; elle peut donc ne
pas être en mesure d’anticiper tous les risques, incertitudes ou autres
facteurs susceptibles d’affecter son activité, leur impact potentiel sur
son activité ou encore dans quelle mesure la matérialisation d’un risque
ou d’une combinaison de risques pourrait avoir des résultats
significativement différents de ceux mentionnés dans toute information
prospective, étant rappelé qu’aucune de ces informations prospectives ne
constitue une garantie de résultats.



Ce communiqué de presse et les informations qu’il contient ne
constituent ni une offre de vente ou d’achat ni la sollicitation de
vente ou d’achat de titres de Gecina.



Aucune communication, ni aucune information relative au projet
d’augmentation de capital ou d’offre publique obligatoire ne peut être
diffusée au public dans un pays dans lequel il doit être satisfait à une
obligation d’enregistrement ou d’autorisation. Aucune démarche n’a été
entreprise (ni ne sera entreprise) dans un quelconque pays (autre que la
France) dans lequel de telles démarches seraient requises. La
souscription ou l’achat de titres de Gecina peuvent faire l’objet dans
certains pays de restrictions légales ou réglementaires spécifiques.
Gecina n’assume aucune responsabilité au titre d’une violation par une
quelconque personne de ces restrictions. La distribution du présent
communiqué de presse dans certaines juridictions peut être limitée par
la loi.



Le présent communiqué de presse ne constitue pas un prospectus au
sens de la Directive 2003/71/CE, telle que modifiée (la « Directive
Prospectus »).

L’offre de titres sera ouverte au public
uniquement en France.



S’agissant des Etats membres de l’Espace Économique Européen autres
que la France (les « Etats Membres »), aucune action n’a été entreprise
et ne sera entreprise à l’effet de permettre une offre au public de
titres rendant nécessaire la publication d’un prospectus dans l’un ou
l’autre des Etats Membres. Par conséquent, les titres de Gecina pourront
être offerts dans les Etats Membres uniquement (a) à des investisseurs
qualifiés, tels que définis dans la Directive Prospectus ; ou (b) dans
des circonstances ne nécessitant pas la publication par Gecina d'un
prospectus aux termes de l’article 3(2) de la Directive Prospectus. Pour
les besoins du présent paragraphe, l’expression « offre au public de
titres » dans un Etat Membre donné signifie toute communication adressée
à des personnes, sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, et
présentant une information suffisante sur les conditions de l’offre et
sur les valeurs mobilières objet de l’offre, pour permettre à un
investisseur de décider d’acheter ou de souscrire ces valeurs
mobilières, telle que cette définition a été, le cas échéant, modifiée
dans l’Etat Membre considéré.

Ces restrictions de vente
concernant les Etats Membres s’ajoutent à toute autre restriction de
vente applicable dans les Etats Membres ayant transposé la Directive
Prospectus.



La diffusion du présent communiqué de presse est destinée uniquement
à des personnes qui (i) sont situées en dehors du Royaume-Uni, sous
réserve des lois applicables, ou (ii) sont des investisseurs
professionnels visés par l'article 19(5) du Financial Services and
Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005 (tel qu'amendé) (l'«
Ordonnance »), ou (iii) répondent aux dispositions de l'article 49(2)(a)
à (d) (« high net worth bodies corporate, unincorporated associations
and partnerships and trustees of high value trusts ») de l'Ordonnance
(les personnes mentionnées aux paragraphes (i), (ii) et (iii) étant
ensemble désignées comme les « Personnes Habilitées »). Les titres de
Gecina ne seront disponibles et ne pourront être offerts ou émis qu’à de
telles Personnes Habilitées et toute offre, sollicitation ou accord en
vue de l’achat ou de la souscription des titres ne pourra être réalisé
qu’avec de telles Personnes Habilitées. Toute personne autre qu’une
Personne Habilitée ne doit pas utiliser ou se fonder sur ce communiqué
de presse ou l'une quelconque des informations qu'il contient.



Le présent document ne constitue pas une offre de vente ou d'achat de
titres ou une quelconque sollicitation d’une offre d’achat ou de
souscription de titres de Gecina aux Etats-Unis d'Amérique. Les titres
ne peuvent être offerts, souscrits ou vendus aux Etats-Unis d'Amérique
en l’absence d’enregistrement ou de dispense d’enregistrement au titre
du US Securities Act de 1933, tel que modifié (le « U.S. Securities Act
»). Les titres de Gecina n’ont pas été et ne seront pas enregistrés au
titre du U.S. Securities Act et Gecina n’a pas l’intention d’effectuer
une offre au public de ses titres aux États-Unis d'Amérique.



La diffusion du présent communiqué dans certains pays peut constituer
une violation des dispositions légales en vigueur.



Les informations contenues dans le présent communiqué ne constituent
pas une offre de valeurs mobilières aux Etats-Unis, au Canada, en
Australie ou au Japon.








CONTACTS GECINA


Communication financière

Samuel
Henry-Diesbach, + 33 (0)1 40 40 52 22

samuelhenry-diesbach@gecina.fr

ou
Virginie
Sterling, + 33 (0)1 40 40 62 48

virginiesterling@gecina.fr

ou

Relations
presse


Brigitte Cachon, + 33 (0)1 40 40 62 45

brigittecachon@gecina.fr

ou
Thérésa
Vu, +33 (0)1 44 82 46 13

theresa.vu@consultants.publicis.fr