HDF (EPA:HDF) Bilan du 1er semestre 2021 et mise en oeuvre du plan de développement grâce au vif succès de l’introduction en Bourse

Directive transparence : information réglementée Divers historique

14/09/2021 08:00
  • 115,0 M€ levés au titre de l'augmentation de capital ;
  • Mise en œuvre du plan de développement en ligne avec la feuille de route.


Bordeaux, le 14 septembre 2021 – Hydrogène de France (« HDF Energy » ou la « Société ») – Euronext Paris : HDF – pionnier dans le développement d'infrastructures permettant la production d'électricité continue ou à la demande à partir d'hydrogène issu d'énergies renouvelables (éolien ou solaire), publie ses résultats semestriels 2021. Les états financiers consolidés ont été arrêtés[1] par le Conseil d'administration en date du 13 septembre 2021. Le rapport financier semestriel, incluant les comptes condensés au 30 juin 2021 et leurs annexes, sera disponible, au plus tard le 30 septembre 2021, dans la rubrique « Documents financiers » sur le site Internet de la Société (www.hdf-energy.com rubrique « Investisseurs »).


Damien Havard, Président-Directeur général de Hydrogène de France, déclare : « Sur le premier semestre 2021, HDF Energy a franchi des jalons structurants dans son développement avec l'introduction en Bourse qui nous a permis d'accueillir à notre capital deux partenaires stratégiques : RUBIS et TERÉGA, ainsi que des investisseurs institutionnels français et étrangers de renom et de nombreux actionnaires individuels. Le franc succès de cette opération atteste du fort potentiel de nos marchés et de la pertinence de notre positionnement.

Avec cette opération, la Société s'est dotée des moyens financiers pour accélérer son développement sur le marché de l'hydrogène-électricité, en plein essor dans toutes les régions du globe. Pionnier mondial du secteur, HDF Energy entend accélérer vivement son développement commercial, sur la base des positions stratégiques acquises pour devenir un leader dans le développement de projets de centrales de production d'électricité continue ou à la demande à partir d'hydrogène et d'énergies renouvelables. »


Résultats du 1er semestre en ligne avec le développement

Chiffre d'affaires relatif aux dernières étapes du développement du projet CEOG

Sur le 1er semestre de l'exercice 2021, Hydrogène de France réalise un chiffre d'affaires de 405 k€, contre 989 k€ sur la même période de l'exercice précédent. Ce chiffre d'affaires est principalement constitué, comme pour les trois exercices, des revenus constatés au titre du contrat de développement du projet et d'Assistance à Maîtrise d'Ouvrage (AMO) conclu avec la société CEOG, société mise en équivalence depuis fin juillet 2018, et d'une prime afférente à la décision du lancement de la construction de la centrale électrique.

Ces revenus sont reconnus progressivement, sur la base des coûts réellement encourus sur une période donnée et peuvent fluctuer en fonction des phases de développement des projets. Le projet CEOG, approchant de sa phase de construction, a ainsi généré un moindre chiffre d'affaires au 1er semestre 2021.

Le projet CEOG dispose aujourd'hui de toutes les autorisations administratives. Il est en phase de bouclage financier.


Hausse des charges d'exploitation reflétant le récent développement de HDF Energy

Les charges d'exploitation pour le 1er semestre 2021 s'élèvent à 2,4 M€ contre 0,8 M€ sur la même période de l'exercice précédent. Cette augmentation des charges reflète, d'une part, les investissements effectués par l'entreprise pour assoir son développement, tant en termes de charges de personnel (notamment le recrutement de 4 personnes pour le développement commercial international) que de charges externes associées au développement des projets. D'autre part, 0,9 M€ d'honoraires liés à la recherche de financement (dont 0,8 M€ de frais d'introduction en Bourse) ont également pesé sur les charges externes.

Le résultat financier est lui de -0,7 M€ et intègre principalement une charge financière relative à la conversion d'obligations convertibles (OC 2021) dans le cadre de l'introduction en bourse.

Après prise en compte d'un produit d'impôts pour un montant de 0,6 M€, le résultat net pour l'ensemble consolidé s'élève à -1,9 M€ pour le 1er semestre 2021 (comprenant 1,6 M€ de charges à caractère non récurrent, à savoir 0,9 M€ de recherche de financement et 0,7 M€ de charges financières) contre un résultat net positif de 0,2 M€ au 1er semestre 2020.


Renforcement de la structure financière avec le franc succès de l'IPO

En juin dernier, Hydrogène de France a levé 115 M€ issus de l'émission d'actions nouvelles dans le cadre de son introduction en bourse sur Euronext Paris (avec un placement global de 151 M€ après exercice partiel de l'option de surallocation). Avec un taux de sursouscription de 1,7 fois, l'opération a rencontré un large succès, tant auprès des particuliers que d'investisseurs institutionnels et deux acteurs industriels, RUBIS et TERÉGA, avec lesquels Hydrogène de France a signé des partenariats stratégiques d'envergure pour le développement de ses projets. La collaboration avec ces deux investisseurs stratégiques est déjà lancée sur des projets ciblés.

Compte tenu de cette opération significative, Hydrogène de France dispose des moyens financiers nécessaires à la poursuite de son développement et à l'accélération notable de son déploiement commercial.

Au 30 juin 2021, les capitaux propres de Hydrogène de France s'élèvent à 110,5 M€ et la trésorerie disponible atteint 104,0 M€.


Mise en œuvre du plan de développement

Hydrogène de France a, depuis plusieurs années, pris une avance considérable dans le développement de projets d'hydrogène-électricité et entend capitaliser sur son positionnement pionnier pour devenir un acteur de référence mondiale dans le développement des centrales de production d'électricité continue ou à la demande à partir d'hydrogène et d'énergies renouvelables (éolien ou solaire).

Pour ce faire, HDF Energy met en œuvre un déploiement rapide de ses forces commerciales et a structuré son développement autour de 7 zones géographiques : Europe-ANMO, Afrique australe, Asie, Océanie, Amérique latine, Caraïbes et Amérique du nord. Cinq directeurs de zone sur les sept ont déjà été recrutés. Ils sont à pied d'œuvre et constituent des équipes de développement locales afin d'adresser au mieux les spécificités et potentiels de chaque région, d'identifier les opportunités de centrales électriques et d'assurer le développement des projets.

En parallèle, HDF Energy conduit le développement de l'usine de Blanquefort (fabrication en série de piles à combustible de forte puissance) avec la poursuite des démarches administratives du permis de construire, aux côtés du cabinet Patriarche, l'architecte retenu pour le projet.

Devant le fort attrait pour les solutions de HDF Energy, la Société entend mener un déploiement rapide afin de sécuriser des positions stratégiques, source de croissance et de rentabilité à long terme, avec l'objectif d'augmenter rapidement son pipe de projets pour atteindre 100 M€ de chiffre d'affaires pour une marge d'EBITDA d'environ 35% à horizon 2025.


Retrouvez l'information financière de Hydrogène de France
sur www.hdf-energy.com


À PROPOS DE HYDROGÈNE DE FRANCE (HDF ENERGY)

Hydrogène de France, pionnier mondial de l'hydrogène-électricité, développe des centrales Hydrogen-Power de grande capacité et participe, au travers de sociétés projets dédiées, à leur exploitation. Ces centrales fourniront une électricité continue ou à la demande à partir d'énergies renouvelables (éolien ou solaire), associées à des piles à combustible de forte puissance fournies par Hydrogène de France.

Hydrogène de France développe deux modèles de centrales Hydrogen-Power :

  • Renewstable® (POWER-TO-POWER) : Centrales électriques multi-mégawatts, produisant de l'électricité stable, constituées d'une source renouvelable intermittente et d'une chaîne hydrogène incluant le stockage d'énergie sur place.
  • HyPower® (GAS-TO-POWER) : Centrales électrique multi-mégawatts produisant une électricité à la demande à partir d'hydrogène décarboné provenant des réseaux de transport de gaz.

Hydrogène de France intègre le savoir-faire clé de la pile à combustible, dans le cadre d'un protocole d'accord avec Ballard (accord de licence exclusive de 7 ans), et développe en France (Métropole de Bordeaux) la première usine au monde de fabrication en série de piles à combustible de forte puissance pour l'énergie qui sera mise en service en 2023. Au travers de cette activité, Hydrogène de France adressera également les marchés du maritime et des data centers.

Hydrogène de France se positionne ainsi comme un puissant accélérateur de la transition énergétique en fournissant une électricité renouvelable non-intermittente et compétitive, parfaitement adaptée aux réseaux et à la demande.

Les actions HDF sont cotées sur le marché réglementé d'Euronext Paris compartiment B depuis le 24 juin 2021.


Contacts

Relations Investisseurs Relations Presse
Olivier LAMBERT
+ 33 (0)1 53 67 36 33
hdf-energy@actus.fr
Serena BONI
+33 (0)4 72 18 04 92
sboni@actus.fr

[1] Les procédures d'examen limité sur les comptes semestriels au 30 juin 2021 ont été effectuées, et le rapport des Commissaires aux Comptes est en cours d'émission



Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : yWtukZltaWjFmXBqlJiampOWaWlpxJOZm5OanGJwl8mVmHBpyWyUmJuYZnBhnmxo
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



Information réglementée :
Informations privilégiées :
- Communiqué sur comptes, résultats


Communiqué intégral et original au format PDF : https://www.actusnews.com/news/70972-hdf_20210914_cp_rs-2021_fr.pdf

© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com

14/09/2021 08:00
23/07/2021 08:00
19/07/2021 08:00
12/07/2021 08:00
05/07/2021 08:00