L´ASSOCIATION PROVINCIALE DES ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS DU QUéBEC APEQ et FSE-CSQ signent des accords nationaux

Directive transparence : information réglementée Divers historique

10/06/2024 16:20

QUÉBEC, QC / ACCESSWIRE / June 10, 2024 / Aujourd'hui, l'Association provinciale des enseignantes et enseignants (APEQ) et la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) ont signé un accord provincial avec la direction sur les conditions de travail des enseignants/enseignantes qu'elles représentent. L'accord entre en vigueur demain, le 9 juin, donc ses dispositions s'appliqueront dès que possible pour la prochaine année scolaire. Le gouvernement doit également payer les augmentations salariales des enseignants/enseignantes rétroactivement au 1er avril 2023, dans les 60 jours suivant la signature officielle de l'accord.

« Nous souhaitons remercier et féliciter nos équipes de négociation chevronnées qui ont travaillé sans relâche pour éviter les pièges inhérents à ce type d'activité », dit Josée Scalabrini, Président de FSE-CSQ, et Steven LeSueur, Président d'APEQ.

Le règlement intervenu entre la FSE-CSQ et l'APEQ comprend une augmentation progressive (de 1 à 15) de l'échelle salariale, ainsi que les paramètres généraux de l'augmentation salariale de 17,4 % échelonnée sur cinq ans, telle que négociée à la table centrale pour l'ensemble des employés de tous les domaines. Il comprend également un montant de 74 millions de dollars à l'appui de la composition des classes et plusieurs mesures visant à alléger la charge de travail, par exemple : la possibilité de faire du télétravail pour un quart de toutes les journées pédagogiques, l'augmentation du nombre d'assistants/assistantes de classe, ainsi que la reconnaissance automatique d'un minimum d'une heure de soutien par semaine (non inclus dans l'horaire) dans le cadre de la charge de travail pédagogique pour tous/toutes les enseignants/enseignantes au cycle primaire.

Bien que le règlement parvienne à obtenir certains avantages, tant la FSE-CSQ que l'APEQ conviennent qu'il reste encore du travail à accomplir pour améliorer les conditions de travail des enseignants/enseignantes.

Les négociations du Nord s'éternisent

La FSE-CSQ et l'APEQ dénoncent fermement les retards particulièrement importants dans les négociations pour les professeurs de l'Association des employés du Nord Québécois (AENQ-CSQ).

« Les besoins des écoles du Nord Québécois sont tellement importants que nous devons accélérer le rythme des négociations afin de répondre promptement aux problèmes essentiels ayant une incidence sur les conditions de vie et de travail du personnel ainsi que sur les conditions d'apprentissage des étudiants/étudiantes », disent Mme Scalabrini et M. LeSueur.

Profil

La Fédération des syndicats de l'enseignement réunit 34 syndicats représentant plus de 95 000 enseignants/enseignantes dans 52 centres de services scolaires et commissions scolaires partout au Québec. Parmi ses membres figure le personnel enseignant de tous les secteurs : l'éducation préscolaire, primaire, secondaire, la formation professionnelle et la formation générale des adultes. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et au Front commun.

Composée de dix syndicats, l'APEQ représente plus de 8 000 enseignants/enseignantes dans tous les secteurs éducatifs des neuf commissions scolaires anglophones du Québec et du Centre de services scolaires du Littoral. Elle négocie en collaboration avec la FSE-CSQ et le Front commun. L'APEQ est membre de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE).

Renseignements :

Sylvie Lemieux, FSE-CSQ Attaché de presse
418 563-7193 / lemieux.sylvie@fse.lacsq.org

Julie Montpetit, Conseillère en communication APEQ
514 249-9653 / julie_montpetit@qpat-apeq.qc.ca

ACCESSWIRE | Article Logo

SOURCE : Association provinciale des enseignantes et enseignants



View the original press release on accesswire.com


10/06/2024 16:20