LDC (EPA:LOUP) - LDC : Résultats semestriels 2021-2022.

Directive transparence : information réglementée Communiqué sur comptes, résultats

24/11/2021 17:45

Cliquez ici pour télécharger le pdf

Sablé-sur-Sarthe, le 24 novembre 2021

                        Résultats semestriels 2021-2022
             Une croissance soutenue sur l'ensemble des activités
                Des résultats satisfaisants sur le 1er semestre
    Des revalorisations nécessaires pour maintenir l'équilibre des filières

Sablé-sur-Sarthe - Le Groupe LDC (FRFR0013204336 - LOUP) publie ses résultats
                  du 1er semestre de l'exercice 2021-2022.

Comptes consolidés (Normes IFRS)

En MEUR                          S1 2021-2022   S1 2020-2021

Tonnages (Kt)                        553,1          514,6
Chiffre d'affaires                 2 396,1        2 121,8
Excédent brut d'exploitation(1)      198,3          171,0
En % du chiffre d'affaires            8,3%           8,1%
Résultat opérationnel courant        103,1           89,7
En % du chiffre d'affaires            4,3%           4,2%
Résultat opérationnel                103,1           89,7
Résultat financier                     1,5           (0,4)
Résultat net part du Groupe           80,1           66,6
Capacité d'autofinancement(2)        155,5          152,7

Les comptes consolidés ont été arrêtés par le Directoire du 17 novembre
2021 et examinés par le Conseil de Surveillance du 18 novembre 2021. Ces
comptes ont été audités et les rapports de certification sont en cours
d'établissement.

Sur la période de mars 2021 à fin août 2021, les ventes du Groupe
s'élèvent à 2 396,1 MEUR contre 2 121,8 MEUR au 1er semestre 2020-2021 en
hausse de 12,9% (+10,8% à périmètre identique et taux de change constant).
Les volumes commercialisés progressent de 7,5% et de 5,3% à périmètre
identique(3).

Volaille : un semestre de reprise de la restauration et de l'export

Avec l'intégration des activités Ronsard dans le périmètre de consolidation
du Groupe dès le 1er mai 2021, les ventes semestrielles du pôle volaille hors
amont enregistrent une progression de 12,0% à 1 645,3 MEUR contre 1 469,2 MEUR
et +6,3% en volumes. A périmètre identique, le chiffre d'affaires est en
progression de 9,7% et les tonnages commercialisés en croissance de 3,8%.
L'évolution favorable du chiffre d'affaires intègre les premières
revalorisations tarifaires obtenues et la reprise des ventes sur les circuits
de restauration ainsi qu'à l'export.

En intégrant l'amont, le pôle Volaille France affiche un chiffre d'affaires
de 1 817,0 MEUR en progression de 10,6% et de 8,7% à périmètre identique.

International : forte croissance des activités avec un effet de base favorable
sur le 1er semestre

Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2021 (janvier à juin) s'élève à 228,9
MEUR en hausse de 19,4% (+18,8% à taux de change constant et périmètre
identique) avec des volumes commercialisés qui progressent de 7,9% (+5,7% à
périmètre identique).

Malgré un effet devises négatif, l'activité du pôle a bénéficié de
plusieurs éléments qui ont contribué à la forte progression des ventes :

> Un effet périmètre avec les contributions de la Société Marnevall
  intégrée sur 6 mois contre 4 mois en 2020 en Hongrie et de la Société
  Naturagra Pasze (alimentation animale) en Pologne acquise le 1er avril 2021,
> Un contexte plus favorable avec la levée des restrictions sanitaires et la
  réouverture des frontières,
> Une solide dynamique du mix produits en Hongrie et en Pologne.

Les hausses de tarifs obtenues au cours du premier semestre restent
insuffisantes au regard de l'évolution du prix des matières premières.

Traiteur : conquête de nouveaux consommateurs en GMS et reprise de la
restauration

Le chiffre d'affaires du pôle ressort en forte progression de 20,9% à 350,2
MEUR (+16,9% à périmètre identique sans la contribution de la Société Asia
General Food intégrée en novembre 2020). Les volumes commercialisés
progressent de 12,8% (+12,2% à périmètre identique).

Le pôle a bénéficié d'un effet de base favorable avec la reprise des ventes
en restauration hors domicile et l'évolution du mix-produits. Le pôle
Traiteur continue à prendre des parts de marché sur ses principales familles
de produits frais et surgelés (plats cuisinés, sandwichs, pizzas, traiteur
asiatique ...) et s'appuie sur le succès de sa marque forte Marie.

Des résultats semestriels satisfaisants

Après une année 2020 marquée par la crise sanitaire, l'activité du premier
semestre se traduit par une progression satisfaisante des résultats.

L'excédent brut d'exploitation progresse de 16,0% à 198,3 MEUR contre 171,0
MEUR. Il représente 8,3% du chiffre d'affaires contre 8,1% au 1er semestre de
l'exercice précédent.

Le résultat opérationnel courant s'élève à 103,1 MEUR en hausse de 14,9%
représentant un taux de marge de 4,3% contre 4,2% au 31 août 2020. Son
évolution s'analyse de la façon suivante :

> Le résultat opérationnel courant du pôle Volaille intégrant l'amont,
  ressort à 78,6 MEUR (taux de marge de 4,3%) en progression de 5,4% par 
  rapport au 1er semestre 2020-21. Cette évolution reflète la hausse des 
  volumes vendus et intègre les effets des revalorisations obtenues sur la 
  période qui ont permis de compenser les premières hausses de matières
  premières.

> Sur le pôle International, le résultat opérationnel courant du pôle
  s'élève à 5,3 MEUR contre 5,6 MEUR au 1er semestre 2020-2021. Le léger
  recul de la rentabilité s'explique essentiellement par le niveau élevé du
  prix des matières premières partiellement compensé par les hausses de prix
  obtenues.

> Sur le Traiteur, les résultats sont au rendez-vous. Le résultat
  opérationnel courant semestriel est multiplié par 2 à 19,2 MEUR avec une
  appréciation sensible du taux de marge à 5,5% contre 3,3% à période
  comparable. Les engagements des marques et les investissements industriels 
  sont au coeur de ces performances qui s'inscrivent dans la durée.

Après prise en compte du résultat financier et de la charge d'impôt, le
résultat net part du Groupe est en progression à 80,1 MEUR contre 66,6 MEUR
à période comparable.

Une structure financière robuste

Les capitaux propres s'élèvent à 1 586,5 MEUR contre 1 521,4 MEUR au 28
févier 2021. La trésorerie nette(4) s'élève à 116,7 MEUR. Le montant des
investissements prévus par le Groupe pour l'exercice en cours s'élève à 220
MEUR.

Perspectives : des revalorisations complémentaires nécessaires pour maintenir
l'équilibre des filières Volaille, ?uf et Traiteur en France et à
l'International

Dans un contexte marqué par la hausse sans précédent du prix des matières
premières et des charges, de nouvelles revalorisations tarifaires de l'ordre
de 9% sont indispensables pour préserver l'équilibre des filières. L'issue
des négociations engagées avec les clients et la réussite des fêtes de fin
d'année seront des éléments déterminants pour atteindre un résultat
opérationnel courant de l'ordre de 200 MEUR équivalent à celui réalisé il
y a deux ans.

Transmission progressive de la gouvernance, des ambitions confirmées

Au-delà de l'exercice 2021, les fondamentaux du Groupe restent solides. La
dynamique de LDC permet au management en place de préparer sereinement une
transmission progressive de la Direction du Groupe.

Ce changement se matérialise dès à présent avec la prise de nouvelles
fonctions de dirigeants historiques :

> Bruno Mousset a pris la Direction du pôle Amont en avril 2021,
> Stéphane Sallé, actuel Directeur du pôle Traiteur se verra confier la
  Direction du pôle Volaille à compter de mars 2022,
> La Direction du pôle Traiteur sera attribuée en mars 2022, à Christophe
  Guyony, actuel Directeur Général de Maître Coq,
> La Direction du pôle International restera sous la responsabilité de
  Philippe Gélin. Il prendra aussi la Direction opérationnelle du Groupe dès
  mars 2022 et occupera la Présidence du Directoire à compter de mai 2023.

Denis Lambert, Président du Directoire, accompagnera cette équipe au cours de
l'exercice 2022-2023.

La nomination de cette équipe ouvre la voie à une nouvelle étape dans le
développement du Groupe qui a su s'imposer au fil des années aux premiers
rangs des acteurs européens de la Volaille et du Traiteur.

(1) : Excédent brut d'exploitation : Résultat net + impôts société +
résultat financier + dotations aux amortissements et provisions - reprises de
provisions - autres produits et charges de gestion courante
(2) : Capacité d'autofinancement : Résultat net + dotations aux
amortissements et provisions - reprises de provisions - plus-value de cession
des actifs cédés + imposition différée
(3) : Périmètre identique : Ou périmètre comparable correspondant au
périmètre N-1 n'incluant pas la contribution des croissances externes.
(4) : Trésorerie nette : Disponibilités - dettes financières (court et long
terme)

Le Groupe rappelle que l'information détaillée figure sur son site internet,
dans la présentation investisseurs (rubrique finance)

                              Prochain rendez-vous :
        Publication du chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2021-2022
                          Le 6 janvier 2022 après Bourse

CONTACTS

Laurent Raimbault
Directeur Administratif et Financier 
02 43 62 70 00
Laurent.raimbault@ldc.fr

Stéphane Ruiz / Benjamin Lehari
Directeur Associé / Consultant 
01 56 88 11 11
sruiz@actifin.fr / blehari@actifin.fr

Presse 
Jennifer Jullia 
01 56 88 11 19
jjullia@actifin.fr

Investisseurs 
Alexandre Commerot 
01 56 88 11 18
acommerot@actifin.fr